My Elf Girlfriend

La série comme telle me semble être globalement anecdotique, axée sur une forme d’humour léger, si me fie aux quelques autres épisodes que j’ai visionnés. Celui-ci, par contre, aborde via des tropes de la fantasy une question incontournable dans les relations humaines : le regard des hommes sur la sexualité des femmes.

L’épisode commence avec le couple elfe-humain dans le lit, en plein préliminaires amoureux. Ils s’embrassent. Puis l’elfe indique à l’humain qu’il va aimer ce qui va suivre [au point de vue sexuel ou érotique], car elle a après tout plus de 2 000 ans d’expérience. Son compagnon humain est tétanisé et s’arrête sur le coup. Tout de suite, l’elfe se place sur la défensive : « Je veux dire, je ne suis pas une salope… j’ai attendu d’avoir 700 ans. »

Polyamour : la bibliothèque de la débutante et du débutant

[..] pour qui n’a pas été plongé dans la marmite du polyamour dès l’adolescence, la chute dans les eaux glaciales de l’anxiété post-monogamie-par-défaut peut être difficile. Et même pour les polyamoureux qui sortent de l’adolescence, les défis sont nombreux. Si le cinéma, la musique, les romans et d’autres médiums sont utiles pour nous accompagner sur ce chemin, rien ne vaut le profonds sillons que les essais pratiques sur la question polyamoureuse peuvent tracer dans notre esprit.

Mais par quoi commencer? Je vous présente en rafale une trousse de départ constituée de six livres.

Les maîtres du sexe (saison 1)

États-Unis – Série téléviséeLes maîtres du sexe (saison 1)Une série télévisée de Michelle Ashford https://ici.tou.tv/masters-of-sex https://play.google.com/store/tv/show?id=S6C0Bu2T8Dg&cdid=tvseason-on0Z8_pEsfc&gdid=tvepisode-fUmUv3cNqSE Dans la situation actuelle, la réalité familiale se juxtaposant aux obligations professionnelles, mes choix …

Unicornland

La prémisse de base, c’est l’histoire d’Annie, new-yorkaise fin vingtaine qui décide d’explorer sa sexualité. Son choix n’est pas anodin : elle choisit délibérément d’entrer en relation non pas avec des hommes ou des femmes, mais plutôt des couples, adoptant du coup la posture de cette créature de légende, la licorne.