Polyamour : la bibliothèque de la débutante et du débutant

États-Unis – France – Québec – Essais
Polyamour : la bibliothèque de la débutante et du débutant

Dans l’imaginaire populaire, si la jeunesse rime avec vitesse, la vieillesse s’arrimerait davantage avec la sagesse. En prenant de l’âge, chacune et chacun de nous affronte de nouveaux défis, alors que le corps se transforme. Mais il n’est pas garantit que, à 20, 30, 40, 50 ou 60 ans, nous soyons réellement plus sages, intelligent ou mûrs… ni que nous puissions conserver nos acquis.

À tout âge, comme développer une nouvelle compétence ou apprendre une nouvelle langue, les défis que présentent le polyamour peuvent nous donner l’occasion de travailler sur notre mental et donc de nous permettre de vieillir en bonne santé : gestion des émotions, modes et approches de communication, gestion des horaires, approches créatives et innovantes… et même un plus grand contrôle de notre corps peuvent faire partie des apprentissages à réaliser!

Or, pour qui n’a pas été plongé dans la marmite du polyamour dès l’adolescence, la chute dans les eaux glaciales de l’anxiété post-monogamie-par-défaut peut être difficile. Et même pour les polyamoureux qui sortent de l’adolescence, les défis sont nombreux. Si le cinéma, la musique, les romans et d’autres médiums sont utiles pour nous accompagner sur ce chemin, rien ne vaut le profonds sillons que les essais pratiques sur la question polyamoureuse peuvent tracer dans notre esprit.

Mais par quoi commencer? Je vous présente en rafale une trousse de départ constituée de six livres. J’aurai l’occasion d’approfondir individuellement ces propositions dans le cadre de chroniques futures :

1. Ask Me About Polyamory: The Best of Kimchi Cuddles (États-Unis) de Tika Wolff

Chroniquer « Pénis de table » de Cookie Kalkair m’avait donné l’occasion de présenter les forces de la bande dessinée comme médium : d’une part, l’accessibilité au plus grand nombre et, de l’autre, la possibilité de transmettre des informations pertinentes de manière ludique. C’est aussi ce que fait Kimchi Cuddles, bédéiste et internaute, en démystifiant le polyamour à travers ses bandes dessinées publiées en ligne. Chaque « trois cases » de Kimchi Cuddles est marqué par une bienveillance, de la tendresse, de la tolérance, de la patience et, surtout, une ouverture à soi et à l’autre. Regroupant plusieurs de ses récits, cette publication est un beau cadeau à offrir à quiconque, incluant soi-même, se lance dans cette aventure.

Papier : https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/ask-me-about-polyamory-the/9780996460118-article.html?ikwid=Kimchi+cuddles&ikwsec=Home&ikwidx=0#algoliaQueryId=07c86d902ef9cb0c8b521486af086fe0

Numérique : https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/ask-me-about-polyamory-the/9780996460125-article.html?ikwid=Kimchi+cuddles&ikwsec=Home&ikwidx=1#algoliaQueryId=07c86d902ef9cb0c8b521486af086fe0

https://kimchicuddles.com/

2. Je t’aime, je te trompe (États-Unis – traduction : France)
d’Esther Perel

La quatrième de couverture vend ce livre sur la prémisse qu’un couple affecté par une ou des histoires d’adultère puisse se réinventer et survivre à cette histoire. À mon avis, ce résumé a été écrit pour des raisons purement commerciales et ne tient pas compte du message de fond du livre. Tout en donnant l’impression d’aborder la question sous l’angle de la monogamie afin d’élargir son lectorat, le livre de Dre Perel constitue en fait une exploration de l’individualité sexuelle qui est en chacun de nous. Les récits anonymisés qu’elle présente de ses patients sont saisissants, en ce sens où les « adultérins » y sont présentés non pas comme des monstres qu’il faut guérir de la lycanthropie ou des malades qu’il faut exorciser, mais bien comme des individus qui ont fait des choix non-éthiques pour des raisons bel et bien humaines.

De l’autre côté, elle met en valeur les partenaires « trompés », blessés dans leur estime, et le chemin que chacune et chacun d’entre nous avons à faire pour se libérer d’une inutile victimisation. Ce que notre ou nos partenaires font lorsqu’elles ou ils ne sont pas avec nous, jusqu’à quel point ça nous regarde? Bien sûr, si l’honnêteté – polyamoureuse, mono-poly ou mono lucide – vaut mieux que l’adultère, je recommande chaudement ce livre pour comprendre (et repenser) les raisons qui nous poussent à vouloir soit cacher notre jardin secret, soit les réactions négatives qui nous habitent lorsque certains recoins de l’autre nous demeurent inaccessibles.

Papier (poche) : https://www.leslibraires.ca/livres/je-t-aime-je-te-trompe-esther-perel-9782266291996.html

Papier (régulier) : https://www.leslibraires.ca/livres/je-t-aime-je-te-trompe-esther-perel-9782221144930.html

3. Opening Up de Tristan Taormino

Opening Up est le premier livre que je l’ai lu sur le sujet du polyamour. Pratique, schématique, clair et axé sur les solutions, c’est le guide parfait pour s’ouvrir aux rouages techniques du polyamour, pour démêler le solo poly de la formation en V de toutes les autres configurations possibles. L’ouvrage aborde aussi les questions en lien avec la jalousie, la communauté polyamoureuse, la gestion du temps et de la famille et la mise en place de nos limites personnelles.

C’est un livre pertinent pour le nouveau ou la nouvelle venue. Ceci dit, Opening Up aborde surtout la forme du polyamour, avec une approche du fond un peu plus superficielle. Ainsi, s’il est pertinent de le lire avant ma prochaine suggestion, mieux vaut ensuite enchaîner avec « More than Two », qui lui explore à fond les questions éthiques entourant le polyamour.

Papier : https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/opening-up-a-guide-to/9781573442954-article.html?ref=item_page%3avariation

4. More Than Two (États-Unis) de Franklin Veaux et Eve Rickert
Autant vous le dire tout de suite : j’ai pleuré plusieurs fois en lisant ce livre. Bien qu’il soit écrit avec brio, ça m’a pris des mois à passer au travers, tellement la matière est dense et que les auteurs grattent là où ça fait mal.

Certains changements de vie se font dans la douleur. More than Two a été le déclic nécessaire qui m’a permis de laisser derrière moi les ornières de mon passé, me permettant de transcender mes habitudes monogames pour passer embrasser les complexités de l’état polyamoureux.

Ce que j’aime par-dessus tout avec ce livre, c’est que ses auteurs n’hésitent pas à défendre des points de vue et des postures qui sont habituellement mis à mal dans notre culture, par exemple : la femme ou l’homme qui a un deuxième partenaire et qui va le voir, laissant son conjoint ou sa conjointe passer une soirée seule, n’est pas un salaud, le partenaire laissé derrière n’est pas un saint ou une sainte moralement supérieur, la licorne qui se joint à un couple a aussi des sentiments et doit être traitée avec équité – ce qui est très difficile, voire impossible -, etc.

Pour moi, More than Two est ce guide spirituel qui m’a forcé à revoir l’ensemble de ma conception des relations humaines. Son sens de l’éthique est tellement éclairant – et utile! – qu’il convient en fait à l’ensemble des formules relationnelles, des différentes formes de polyamour à la monogamie éclairée et consensuelle.

Papier : https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/more-than-two-a-practical/9780991399703-article.html?ikwsec=Books&ikwidx=0#algoliaQueryId=4cee9948cdf5de132ff1b53f726ddba1

5. The Ethical Slut (États-Unis) de Dossie Easton et Janet Hardy

Est-il possible d’apprécier la sexualité et les plaisirs de l’intimité auprès de personnes différentes de manière éthique et transparente, sans verser dans l’adultère? C’est le pari que le livre « The Ethical Slut », en amalgamant deux mots qui nous semblent au départ opposés, a osé faire en 1997, pavant ainsi la voie à de nombreux autres ouvrages qui allaient suivre.

Le livre traite – traduction libre – « des défis d’une vie sexuelle polyactive, d’approches pour trouver des partenaires et maintenir des relations à long terme, ainsi que de stratégies pour favoriser le développement de soi au travers de ces expériences. [..] sont aussi abordés les défis de la monogamie consensuelle dans la diversité sexuelle, la planification des horaires, la jalousie, la communication, les conflits retationnels et les codes de conduite dans les relations sexuelles en groupe ».

Ce livre est à More than Two l’équivalent de ce qui l’Ancien Testament est au Nouveau Testament. À lire pour avoir une vision complète de l’évolution du polyamour en 30 ans.

https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/the-ethical-slut-third-edition/9780399579660-article.html?ikwid=the+ethical+slut&ikwsec=Home&ikwidx=0#algoliaQueryId=7fd5bbdd9ed96b152b9fb673cb891186

6. Compersion (Québec) de Hypatia from Space

Hypatia nous dit à propos de son livre : « La compersion est un sentiment que l’on définit souvent comme l’opposé de la jalousie. C’est être heureux du bonheur que nos partenaires ressentent grâce à leurs autres relations amoureuses. »

De l’ensemble des livres suggérés ci-haut, c’est sans doute celui qui présente les exercices les plus concrets. Que vous soyez ouvert ou ouverte à tenter d’opérer en vous un changement d’esprit radical en passant de la jalousie à la compersion, ou encore que vous soyez simplement curieux d’en apprendre davantage sur l’état d’esprit compersif, cet essai constitue la cerise sur le sundae. Je le recommande après avoir lu « Opening Up », « The Ethical Slut » ou, mieux encore, « More Than Two ».

J’aime bien voir ce livre comme un tableau représentant une chaîne de montagnes lointaine. Si arriver à ressentir de la compersion est un objectif noble, s’engager de manière durable sur une des voies pour s’y rendre s’avère, à mon avis, beaucoup plus important. C’est un voyage qui dure toute la vie.

Pour en savoir plus : https://hypatiafromspace.com/livre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *